Le bağlama est le plus petit des luths à long manche de la famille des saz, et s’apparente à des instruments des nomades des steppes, dombra kazakh, khomuz kirghize, dotar turkmène, joués tout en finesses, sans plectre.

JPEG - 1.6 Mo
un saz, deux bağlama, un kabak kemanı
gülsum gitmis yaylalara

    Un instrument mineur : le üçtelli bağlama

    Bağlama en génevrier (Çameli) « Bağlama » est un des noms les plus usuels des différents formats de saz que l’on trouve en Turquie. Dans le sud et l’ouest, il s’agit du plus petit (de même que le baglamas grec est le plus petit des « bouzoukis » - bozuk, grand saz). Le nom désigne littéralement l’action d’ « attacher », de « lier », associée peut-être aux frettes, ligaturées autour du manche. C’est aussi le saz le plus « élémentaire », car il ne comporte que 3 cordes (üç – tel, d’où son nom de üçtelli bağlama, (...)

    En savoir plus »
 

    L’art de Hayri Dev

    Hayri Dev, Taşavlu, 2006, photo G. Andrès Hayri est né en 1933, d’un lignage dont il aime raconter l’origine légendaire : son nom de famille “Dev” signifie “géant”, et représente aussi le personnage de l’ogre des contes. Aussi explique-t-il qu’ils étaient à l’origine quarante géants, unis comme les doigts de la main, qui avaient leur yayla, estivage, là où réside désormais sa famille, au village de Taşavlu. Il aime également évoquer les souvenirs de la vie pastorale de son enfance, et les récits de ses grands (...)

    En savoir plus »
 

    Ramazan Güngör

    Quand on venait à Fethiye rendre visite à Ramazan Güngör, il fallait d’abord accéder au cœur de la vieille ville, seul quartier épargné par le grand tremblement de terre de 1957. Là, tous les commerces sont voués au tourisme, marchands de souvenirs et petites places aménagées en terrasses où le soir est servie de la variété orientale pour touristes, mêlée de sirtaki et de pop-musique turque… Il fallait donc être averti pour trouver la maisonnette de 10 à 15 m2 où habitait Ramazan, située juste derrière les (...)

    En savoir plus »
 

    Ecouter, voir Ramazan Güngör

    Ramazan Güngör avait plusieurs manières d’accorder son bağlama, dont deux seulement sont présentées ici : l’accordage standard, utilisé par Hayri, et dans toute la Turquie sur les saz, et un accordage dit “de zeybek” zeybek+agırın kıvragı Parmi les nombreux accordages pratiqués par Ramazan, en voici un où la corde du haut est à l’unisson de celle du milieu (accordage de zeybek). Ramazan joue un zeybek, suivi de l’air rapide qui lui correspond (tout zeybek lent débouche en (...)

    En savoir plus »